Discographies

Bleu à l’intérieur, 3e extrait de l’album « Ravi(e)s »

« Bleu à l’intérieur », troisième extrait du nouvel album de Marine Bercot, « Ravi(e)s » (M.Bercot / P.Durand)

« Bleu à l’intérieur » est le troisième single du 3e album de Marine Bercot, « Ravi(e)s », qui sortira le 5 février prochain.

« Bleu à l’intérieur » raconte l’histoire de la rencontre (presque) amoureuse de Marine Bercot avec la ville de Berlin…  Elle s’adresse à cette ville comme on s’adresse à un personne que l’on aime. C’est une déclaration d’amour passionnée, un coup de foudre qui (la) nourrit.

Marine Bercot aborde le thème du voyage comme un accès plus direct à la liberté intérieure, comme une incitation à créer des textes, des images ou des liens…, comme une opportunité d’élargir son horizon, d’échapper aux préjugés, de favoriser l’apprentissage et les mélanges.

« J’avais de Berlin l’image d’une ville froide. J’ai été happée par l’énergie à la fois douce et fulgurante de cette ville. J’ai immédiatement ressenti ce « ravissement », cet état d’être on l’on se sent entièrement disponible pour engranger des émotions nouvelles, absorber de la beauté, mieux comprendre l’Histoire aussi, saisir la force d’une ville éprouvée et résiliante. Malgré le poids du passé, bien visible, je me souviens de sensations de joie et de liberté rarement connues ! » 

Le clip « Bleu à l’intérieur », réalisé par Julien Leloup, nous entraîne dans la danse enivrante d’une balade à Berlin, mêlée aux images d’archives de la Deuxième Guerre, et portée par une musique électrisante et hypnotique, galvanisante et entêtante.

/ Crédits /

Album « Ravi(e)s »

Paroles : Marine Bercot
Musique : Pierre Durand
Musiciens : Marine Bercot, Pierre Durand, Julien Chirol
Réalisation, programmations, arrangements : Julien Chirol, Nicolas Dufournet
Enregistré et mixé par Julien Chirol et Martin Antiphon (Music Unit)
Masterisé par Pierre Luzy (Music Unit)
Graphisme : Antoine Leroux-Dhuys
Photos : Sylvain Gripoix
Clip réalisé par : Julien Leloup

Album Review

"Ravi(e)s est donc un album à la fois rock et slam, « spoken word » et chanson française, jazz et poésie. Quelque part dans un possible entre Barbara et Lou Reed, entre le cabaret postmoderne et le hip- hop lettré. Un élan fervent, prodigue et lumineux." (B. Dicale)
- Voir la revue de presse