Sylvain GRIPOIX © 2014

À paraître en 2018, une invitation au ravissement des cœurs :
le 3e album de l’auteur performeuse Marine Bercot

Le ravissement des cœurs

Marine Bercot puise dans ce Paris que l’on garde, dans ce Paris ouvert sur le monde, dans ce Paris actif et enjoué, son impérieuse nécessité d’écrire et performer.

En complicité avec le guitariste-compositeur Pierre Durand, elle embarque les partenaires qu’il faut pour partager avec les publics son espoir énergique et pulsionnel.

Marine propose pour 2018 un projet qui a commencé à vivre sa vie sur le web et sur des scène, un projet basé sur un 3e album : Ravi(e)s.

Marine Bercot & Pierre Durand y accueillent « comme à la maison » des publics invités. Ils partagent entre eux et avec eux des occasions de se laisser transformer par des textes et musiques vivants ici et maintenant, des séquences narratives et poétiques, des pulsions rythmiques qui instillent ce qu’il faut de désir et de rage, de gravité et de légèreté.

Alors… Ravi(e)s ?

 

Lyrics

Textes : Marine Bercot

Ravie

Le monde à l’envers
Ton monde à l’endroit
Poil à la lune
Zoum zoum dérouté
Déranger le ciel
Toquer à la porte des anges
Que le tien te protège
Qu’il abrège le froid
Que le tien t’emmène
Faire un petit tour
L’ange est pour
Il connaît le jardin, la maison et le bois
Il passera devant
Tu te passeras de vent
Le soleil rira

Je suis ravie que tu changes
Ravie que tu nous plantes
Ravie que tu sautes en marche dans l’autre sens
Ca fait de la place dis donc, ça fait de la place

J’aime voir le monde à l’envers
Mettre la tête en bas
Dormir tête-bêche
Et faire du rodéo
C’est violent ton histoire
C’est violent mais j’adore
Ma vie a tourné
Comme dans un manège
J’ai eu froid, j’ai eu peur et j’ai pleuré
Mais rira bien qui rira le dernier

Je me pose dans un nouveau monde
Le monde à l’envers
Sans aucune trace de doigts
Aucune preuve de viol
Ni d’effraction
J’arrose les plantes comme en 40
La vie continue
Comme dans une toupie
J’ai mal au cœur et la tête qui tourne
Mais c’est bien quand ça dérape
Comme sur des roulettes
Comme sur des roulettes

Je suis ravie que tu changes
Ravie que tu nous plantes
Ravie que tu sautes en marche dans l’autre sens
Ca fait de la place dis donc
Mais c’est bien quand ça dérape, tu verras…
C’est le bon endroit

C’est violent ton histoire
C’est violent mais j’adore

Partout les cœurs

Partout les cœurs
Sur la scène et sur mes murs
Comment sont-ils venus
Suis-je mûre ?
Je les dessine sans y penser
Je te parle mais je dessine un cœur
Ce que j’aime ce sont les artichauts
La vinaigrette qui reste dans le fond
Tremper le cœur dedans
Se tremper le cœur dans le vent
Se tromper de cœur
Se tirer dedans
Une balle dans le pied
Une boule dans la gorge
Des bulles
Zéro cœur enchanté
J’ai rancœur et j’ai honte
J’ai le doute
D’où pourrais-je partir ?
Qui viendrait à ma rencontre ?
J’écœure et j’effeuille
Mon cœur et l’artichaut
Mes dents plantées
Dans l’amour et dans le fond
J’accueille mais je tourne en rond
Dans une bulle d’eau
Dans zéro
Dans un cœur sans pointe
Dans un cœur sans fesse
Je me plante au milieu.

Et je plante mon cœur
Dans un champ de carambars
Et je plante mon cœur
Au milieu de nulle part
Et je tombe sur les fesses
Du cœur d’en face
J’ai du cul sans le savoir…
Et je l’accroche au mur
Je l’emmène sur la scène
Et je chante avec
Et je danse autour
C’était donc ça l’amour
Je l’avais vu sur mes murs
Je les accroche partout
Je les pends je les allume
Je les pose et je les plume
Je dépense tout ce qu’il faut
Pour les cœurs qui tiennent
Pour les cœurs sur la scène
Pour un e dans l’o
La tête la première
Je plonge.

Team

P.Durand

Pierre DURAND, guitariste et compositeur

 Pierre Durand est guitariste et compositeur de jazz. Dès 5 ans, la guitare s’est imposée à lui. Son premier choc musical s’appelle Atahualpa Yupanqui. à 16 ans il découvre le Blues, c’est une révélation. À la majorité, c’est le jazz qui le happe. Mélanger les styles musicaux avec l’imprévu, donner du sens aux notes, prendre des risques et raconter des histoires, voilà le credo de Pierre Durand.

Attiré par les musiques à « racines », il intègre la section jazz du CNSM de Paris, d’abord pour suivre les cours de musique traditionnelle d’Inde du Nord du grand sitariste Patrick Moutal. En 2002, il obtient le Prix du CNSM de Paris, et quelques années plus tard, quatre Prix au Concours International de La Défense, dont un Prix de groupe et un de composition pour son « ROOTS » 4tet.

Il se produit dans de nombreux festivals en France et l’étranger : Jazz Vienne, Enjoy Jazz, Paris Jazz Festival, Barbican Center, Galway Jazz Festival, Festiblues de Montréal, Jazz la Villette, Les Nuits de Fourvière, Europajazz, Africolor, Festival Jazzèbre, Jazz au Fil de l’Oise, Jazz sur Seine…

Sideman recherché , on peut ou on a pu l’entendre avec Archie Shepp (album « I Hear the Sound » nommé aux Grammy Awards 2015), Yasiin Bey (ex Moss Def), Daniel HumairONJ de Daniel Yvinec  (flat. John Hollenbeck), Daniel Zimmerman, Sébastien Texier, Raphaël Imbert, Airelle Besson, Vincent Lê Quang, David Patrois, Sylvain Cathala, Fred Maurin, Régis Huby, Julien Soro, François Jeanneau, Famoudou Don Moye, Amina Claudine Myers, Mamani Keita, Nanou Coul, Franck Vaillant, Didier Ithursarry, etc.

De ses projets personnels sont nés deux albums : « Chapter One : NOLA Improvisations » (2013) et « Chapter Two : ¡Libertad ! » (2016). Ces deux disques ont reçu, de la part du public et de la presse, un accueil enthousiaste (Indispensable Jazznews, Révélation Jazzman, Elu Citizenjazz, Disques du jour TSF, Oui Culture Jazz, À découvrir d’urgence Les Inrocks, Choc Jazzmag). Ce sont les deux premiers d’une série de sept albums que Pierre Durand a prévu d’enregistrer sous son nom. Sept, pas un de plus !

Aux côtés de l’auteur-interprète Marine Bercot, Pierre Durand porte le projet de chanson « Ravi(e)s » (album à paraître en 2018), aventure musicale la croisée du hip hop, du rock et de la pop, axée sur des textes en français.
Il collabore enfin avec le flûtiste Jocelyn Mienniel dans le cadre de la création « Un Jour de Blues Bamako », hommage rendu Ali Farka Touré. 

Pierre Durand a choisi de consacrer une part de son activité à la pédagogie et aux actions artistiques : il se produit en prison avec l’auteur-interprète Marine Bercot (duo « Ravi(e)s ») ou en ciné-concert.  Il réalise, toujours aux côtés de Marine Bercot, des ateliers d’écriture et de composition en milieu scolaire (classes-relais en Seine-Saint-Denis), dans le cadre du programme « Culture et art au collège » mis en place par Zebrock. Outre les ateliers et master-classes qu’il anime régulièrement dans le cadre de ses concerts, il fait, depuis trois ans partie du programme pilote de la mairie du XXe arrondissement de Paris (le conservatoire va l’école – initiation au Jazz dans des établissements scolaires classes Réseau d’éducation Prioritaire). 

 Ses influences ? Headhunters, Eminem, Charles Mingus, Bach, Patrick Watson, Jim Hall, Joe Zawinul, Keith Jarrett, John Lee Hooker, Liberation Orchestra, Ornette Coleman, Black Keys, Chopin, Pink Floyd,  l’Afrique de l’Ouest, l’rlande, le Midi, le cinéma et la littérature…
N.Dufournet

Nicolas DUFOURNET, réalisateur

Ex-membre du groupe Oui Oui (Michel Gondry, Etienne Charry) entre 1983 et 1993, Nicolas Dufournet enregistre de nombreux albums pour le label Tricatel.

En 2005, il monte le studio d’enregistrement Melodium à Montreuil en proposant ses « Classic Sound Techniques » et a vu passer quelques figures du paysage rock français (Sanseverino, Izia, Tinariwen, Camélia Jordana, Tame Impala, Sébastien Tellier, Bertrand Burgalat, Lescop, Mustang, La Femme, Robi…).  Pour lui, le son en lui-même n’a aucun intérêt, seule la démarche de l’artiste compte : « Je me sens plus un ingénieur du cerveau que du son ! ».

Ses influences ? Les compositeurs Syd Barrett, Ennio Morriconne, Nino Rota, François de Roubaix, Prokofiev et Brian Wilson…

julien

Julien CHIROL, réalisateur

Tromboniste, percussionniste, pianiste, arrangeur, compositeur et producteur, Julien Chirol multiplie les casquettes, aussi bien dans le jazz que dans la musique latine et la pop.

En 1997, il entre au C.N.S.M. de Paris section jazz, et rencontre toute l’équipe du Sacre du Tympan. Durant sa deuxième année, il intègre un jeune groupe : Sergent Garcia. Dès 1999, cette formation connaît un succès explosif et les dates s’enchaînent.

En 2005, il fonde, aux côtés de Pierre Luzy et d’Issam Krimi, le label et studio d’enregistrement Music Unit, au sein duquel il est actif en tant que producteur.

Julien Chirol collabore sur scène et en studio avec de nombreux artistes – Jane Birkin, Jean-Louis Aubert, Yuri Buenaventura, Saul Williams, Micky Green, Feist, Angélique Kidjo, Henri Salvador, Adamo… -, en tant que musicien et arrangeur.

FB-img2

Album « Ravi(e)s »

Musiciens :

  • Marine Bercot : voix, piano, claviers, chœurs
  • Pierre Durand : guitares, chœurs
  • Nicolas Dufournet : programmations, chœurs
  • Julien Chirol : programmations, synthés, trombone, percussions
  • Toma Milteau : batterie
  • Régis Huby : violon, alto
  • David Patrois : vibraphone

Team :

Duo « Ravi(e)s »

  • Marine Bercot : voix, clavier
  • Pierre Durand : guitare, chœurs, loop
  • Julien Reyboz : ingénieur du son
  • Mike Roussel : éclairagiste
  • Grégory Bannier : scénographe
  • Direction musicale : Julien Chirol
  • Photos live : by Lu…
  • Illustration live : Clémence Gancel

Nos partenaires