Harlem (NYC)

MarineBercot-AuroreAdeline-Harlem-Wordpress
Posted by lanageuse Category: Journal Tumblr

Ceux que je croise vont à l’épicerie du coin. Leur monde est dense. On entend les limites et on entend la consistance. Ce son vient de loin c’est lourd et ça compte. Je passais par là. J’ai de la chance, je ne me sens pas de taille. Peu importe les faits. Ce qui compte, c’est la consistance. Peu importe l’effet, ce qui compte c’est la cause. A cause de toi, je me sens petite et je me sens vivante.

 

Texte : Marine Bercot
Photo : Aurore Adeline