« Ravi(e)s » au bout du monde ! (L’Estaminet)

IMG_3278
Posted by lanageuse Category: Journal Tumblr, News

On quitte Paris vers 13h30, le matériel englouti dans une petite voiture de location, l’itinéraire Mappy en main. 2h30 plus tard, rendez-vous avec Christophe (il nous prête sa petite sono…) sur la place de l’église de Perrenchies, un village au nord de Lille. Après ça, on le suit !  « Pour y arriver, mieux vaut avoir un GPS qu’une voiture », m’avait-t-il dit. Christophe sera donc notre GPS grand luxe.

Après 45 mn de petites routes, la voiture s’arrête au bout d’un chemin entouré de champs, de vaches (et l’odeur de fumier qui va avec, moi j’adore !), de fleurs, d’arbres, bref  c’est sûr on est à la campagne !!! On est surtout à « L’Estaminet » de Philippe et Dominique Boukson.

Quand je rentre dans cet endroit, je me sens chez eux car tout est choisi, peint, décoré, pensé de manière on ne peut plus personnelle, mais je me sens chez moi parce que j’ai déjà plus envie de partir. C’est une maison déguisée en restaurant, un restaurant déguisé en théâtre, un théâtre déguisé en maison. Il y a une soupe aux pois cassés sur le poêle à bois, Dominique aux fourneaux, un thé et des gâteaux bios qui nous attendent sur la scène, je suis aux anges.

On s’installe, on branche nos instruments, on teste le son, on fait de la scène notre maison dans la maison, et les gens commencent à pointer leur nez pour dîner… L’Estaminet est plein. De gens joyeux et gourmands. Des grands et aussi des enfants. J’aime jouer devant des enfants.

Après la soupe de pois cassés et une tarte aux champignons, allez hop, on stage !

IMG_3288

Pendant 1h15, on a raconté nos histoires et  les gens ont chanté avec nous. C’était un concert comme je les adore, un concert qui me redit à quel point la rencontre des publics est au centre de « Ravi(e)s », combien notre échange avec les gens motive/justifie/explique tout. Ils sourient, nous aussi, on est heureux, eux aussi, on ne se rencontre par pour rien, quand on se quitte le soir vers minuit et demi, on se sent pleins.

Mais laissez-moi vous montrer en images le lieu qui a accueilli avec tant de finesse et et de fantaisie, nos personnalités uniques, nos envies compatibles, nos bonheurs insoumis, nos vies dérangées, nos chemins complémentaires, nos dissemblances, nos doutes et nos richesses, à chacun.

IMG_3311IMG_3271IMG_3314 IMG_3294 IMG_3313IMG_3315 IMG_3320